Et si la devise républicaine était un message satanique subliminal ?

La liberté saurait-elle se limiter à la liberté privée d’entreprendre ? L’égalité se résume-t-elle à un dogme ? S’impose-t-elle de facto par le haut ? Quant à la fraternité, trouverait-elle son unique concrétisation dans la sécurité sociale et la solidarité ? Que de volumes et de sommes n’ont-elles été consacrées à ces principes fondateurs, à ces objectifs jamais vraiment atteints, à ces verts horizons, à ces Idées trop parfaites pour les hommes, sans doute ?…

Ici ou là, l’on a choisi, emmené par la course de l’histoire, d’axer le destin des masses sur l’égalité, sans réelle considération pour ses deux sœurs : la chape de plomb idéologique, la surveillance mutuelle paranoïaque, la condamnation de la singularité, ont eu raison de cette option. L’égalité rigide ne s’accommode, en réalité, d’aucune autre considération.

Ici et là, la roue du progrès ayant tourné, l’on mise contre vents et marées sur un certain absolu de liberté, dans lequel l’égalité en tant que telle a disparu au profit de concepts plus en phase avec le modèle dominant. Pourtant, la concurrence dogmatique, l’ambition égoïste, le règne du court terme auront, quant à eux, raison de cette option-là, plutôt tôt que tard, espérons-le. La liberté rigide, qui s’illustre un peu partout de manière tonitruante, ne se satisfait d’aucune entrave.

Mais où et quand a-t-on jamais essayé, dans la pratique, de consacrer dans des politiques la fraternité de tous les citoyens d’abord, celle de tous les humains ?

Irrationnel, ce troisième axiome ? Trop volatile ? Trop bisounours ? Les Founding Fathers l’ont pourtant fait inscrire lui aussi aux frontispices des bâtiments publics… Un reliquat du christianisme, peut-être ?

Et si, contre toute attente, elle était la seule pierre angulaire durable ? Et si c’était d’elle que découlait l’égalité de tous ? Et si de cette égalité-là pouvait éclore la liberté véritable, comment, alors, nous y prendrions-nous ?…

FRATERNITE  > EGALITE > LIBERTE

Publicités
Catégories : Philo de comptoir, Politique / Société | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :