Si Parwais Sangari est assassiné, la faute en incombera au mammouth flamand !

Alors que se tient la fête annuelle de la Flandre pure, le jeune afghan Parwais Sangari, que la Belgique a hébergé de ses seize à ses vingt ans et qui a été renvoyé hier dans son pays d’origine, où son père avait été assassiné, risque lui-même la mort (lire le post d’avant-hier) ! Festoyons, festoyons, braves gens : au diable sollicitude et solidarité ! « Be gone, dull care », dirait-on au Bohemian Grove !

Qu’une grosse lope gère d’une main de fer un département qu’elle semble, à l’instar de chacun des autres sinistres, considérer comme sa chasse gardée est une chose. Que l’indignation au sein du gouvernement soit si sélective et qu’il ne se trouve pas un parti de gauche pour dénoncer, en tant que tel, cette violation flagrante de la convention de Genève et venir en aide à une personne exposée à un danger de mort par l’autorité publique belge en est une autre.

Quel être humain (l’emphase étant mise en l’occurrence sur le qualificatif) pourrait-il rester rationnel face à cette lente dérive d’un pouvoir qui mène à la place des partis concernés une politique qui tend vers l’extrême-droite ? Toujours, l’électeur qui se laisse tenter par la démagogie préférera l’original à la copie ! Les Verenigde Leedveroorzakers met Daadkracht (VLD) ne semblent pas encore l’avoir compris !

En effet, la grasse matrone qu’ils ont bombardée à la tête du secrétariat d’Etat à l’Asile et l’Immigration ne veut rien entendre. Il n’y va pourtant pas de sa crédibilité, déjà mise à mal par ses déclarations sur la chaîne privée flamande VTM, où elle semblait comparer la situation sécuritaire afghane à celle de la Belgique. Elle n’aura même pas daigné recevoir la petite délégation de manifestants qui, ce matin, devant son cabinet, exigeaient le retour du jeune expulsé : lâche, avec ça !

Insensible, aussi, compte tenu du témoignage confondant obtenu hier soir par la VRT, en direct de Kaboul : le moral dans les chaussettes et la voix faiblarde, Parwais y confirmait ne pouvoir, en Afghanistan, compter sur l’aide de personne. Et nous qui pensions que le néerlandais qu’il a appris ici aux frais du contribuable lui serait pourtant là-bas d’un secours décisif ! Pour l’heure, le jeune afghan peut compter sur le soutien humanitaire des correspondants de presse belges sur place. Mais pour combien de temps encore ?

Et si Sangari faisait figure d’exemple ? Si, un peu comme Mauro Manuel, le jeune Angolais lui aussi à deux doigts d’être expulsé des Pays-Bas à peine avait-il atteint sa majorité, en plein contexte de gouvernement collaborationniste, il était utilisé comme outil pour dénoncer une politique d’asile qui devient inhumaine et inconstitutionnelle ?… Mauro, il est vrai, a pu rester, in fine. Il est vrai aussi que le gouvernement de droite néerlandais a chu entre-temps !

L’obstination des libéraux-autoritaires flamands pourrait bien mener ceux-ci à la déroute totale. Car, ils ont beau miser sur l’indifférence de leurs électeurs potentiels, voire leur rejet de tout ce qui excède leurs frontières d’Etat en devenir (1), leur calcul pourrait se retourner contre eux si, d’aventure, leur si souriante représentante dans ce dossier devenait demain, indirectement ou directement (selon l’attribution de la cause première), complice d’un assassinat !

____________

(1)    Cf. Manu Ruys, “De Vlamingen, een volk in beweging, een natie in wording », Lannoo, Tielt / Utrecht, réédité en 2008 (également disponible dans sa traduction française)

Catégories : Politique / Société | Tags: , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :