Commu-niquation générale…

Havas

Critique est le temps où la critique du temps présent requiert une longue-vue futuriste pour déjouer les filtres omniprésents tissés par le vacuum communicant. La mise en perspective s’est faite mise de casino pour les agences innombrables déléguées au buzz fugitif, qui font et défont les destinées des acteurs de la lucarne, étouffent les scandales avec toujours plus de superbe, ceux d’entreprises véreuses ou de corrompus masqués. Toujours plus haut, plus loin, plus fort, parfois plus discrètement aussi, elles façonnent l’actualité de consommateurs autrefois citoyens, accros en masse à l’abîme légal des antidépresseurs. En un agile mouvement de deux en un, les mercenaires du paraître empaquètent conscience et raison pour un forfait très raisonnable. Ah ça, tu veux du rêve, pigeon ? Boucler la boucle du tout-spectacle, abjurer le réel, le congédier au firmament : entre Zadig et l’autre Voltaire, forger le moule du consentant ! En berne le bel esprit, et hissé haut l’étendard de l’abrutissement confectionné par leur mépris. Professionnelle propagande pour démocratie en sursis, et même – qui le saura ? – pour des régimes moins nobles. Seul le pognon, et puis basta : que le compte y soit, c’est l’important. Le juste, le vrai, les étiquettes ? Pas des outils de marketants !

Catégories : Philo de comptoir, Politique / Société | Tags: , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :