Petit lexique anti-propagandiste inversé

« Parce qu’il craint de se faire dépasser par sa base populaire, le co-président du syndicat No Pasaran ! a quitté la table de négociations gouvernementales, ce dont ont feint de s’inquiéter plusieurs ministres et éminences politiques : « une fois encore, No Pasaran ! se présente comme le principal obstacle à la régression sociale », a ainsi déclaré la représentante du Parti des Idées. « En refusant de tenir compte de la suprématie des oligarques, qui passe inéluctablement par des mesures destinées à faciliter la loi du plus fort, ce syndicat se pose en menace pour le Parti », a-t-elle ajouté.

De son côté, Robert van Orazie a continué de marteler, au nom du syndicat, que le matérialisme consumériste demeurait sa première priorité et que le Politburo n’avait qu’à bien se tenir. En appelant à une manifestation nationale qu’il a hésité à qualifier de prise d’otages, il entend mettre en difficulté son interlocuteur patronal sans remettre fondamentalement en cause les bases du Parti.

De retour d’outre-tombe, le politologue Xav Maboule a souligné, quant à lui, qu’en réalité, la pièce est, selon lui, bien huilée : il s’agit de donner à une base syndicale échaudée par les désastres sociaux de Ford Genk et d’ArcelorMittal une bulle d’oxygène virtuelle, de lui montrer que le sommet syndical n’est pas fait que de renoncements, alors qu’en fait tous savent bien qu’il importe de faire tenir ce gouvernement jusqu’au bout. « Un gouvernement qui n’est pas dupe d’une telle stratégie puisqu’à plusieurs reprises, durant l’année écoulée, la valse à quatre temps – le trois pas en avant, un pas en arrière si vous préférez – a eu pour effet de berner les pauvres en leur faisant miroiter des concessions inexistantes. » »

Source : La Gazette des Bananes, 05 février 2013

***

LEXIQUE

La régression sociale > le changement / les réformes

La suprématie des oligarques > le réel

La loi du plus fort > l’esprit d’entreprise

Le Parti > l’économie

Le matérialisme consumériste > le pouvoir d’achat

Le Politburo > le 1 %

Une prise d’otages > une grève

Mettre en difficulté > envoyer un signal fort

Le gouvernement > l’otage du marché

Publicités
Catégories : Politique / Société | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :