« Par ici les 600.000 € » : l’assistanat politique, en 3 ou 4 exemples « représentatifs » d’une caste pourrie !

« Une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi, mais elle doit être loi parce qu’elle est juste. »

Montesquieu

***

1/ Administrateur de DEXIA, et abracadabra !

Francis VERMEIREN (VLD)

Francis VERMEIREN, bourgmestre libéral flamand et député désormais à la retraite, est ou était, en sus de ses mandats publics, administrateur d’une dizaines de sociétés , dont Dexia depuis 2004 au moins (1), la même banque à propos de laquelle d’aucuns avaient, plusieurs mois avant les autres, sonné le tocsin sur leur blog (2) !

Qui sème le terrorisme financier

EN PLUS D’UNE PRIME DE 36.000 € dont il a été gratifié dans le cadre de ce mandat pour l’exercice 2011 (3), L’EX-ELU VIENT D’EMPOCHER, en fin d’année dernière, alors qu’il prenait sa retraite, 621.500 € D’ALLOCATIONS PUBLIQUES en guise de remerciement doré en raison de ses mandats de député successifs. Hé, Francis, tournée générale, hein, menneke !

Résumé de l'affaire (du casse du siècle)

2/ HOCUS POCUS : MONEY, MONEY, MONEY PLEIN LES POCHES POUR « LES PETITS PROVINCIAUX » !

A quoi, ça sert encore, une province ? Mais à plein de choses, voyons ! En résumé, à faire office de doublon de tous les autres niveaux de pouvoir, notamment en proposant un quatrième réseau d’enseignement (parallèle aux réseaux officiel, confessionnel dit libre, et communal) sur un territoire d’une superficie d’un million six cent quinze mille cent hectares, en veillant à la réfection de quelques routes cadastrées provinciales et au remplacement des provinciaux pylônes, ou encore en mettant en valeur les petites parcelles de culture locales et éparses. Mais ses missions fondamentales, à nulles autres pareilles, ne sauraient masquer son intérêt principal : caser les clientèles politiques refoulées de plus prestigieux cénacles.

Chaque province – la Belgique en compte dix – dispose de son parlement de substitution, nommé Conseil, où se retrouvent gaiement, au moins dix fois par an, entre une trentaine et une cinquantaine de conseillers (selon l’envergure de la province), qui élisent un président de leur Conseil, entouré de deux vice-présidents, d’un secrétaire, d’un secrétaire-adjoint, et de toute la clique ad hoc (les chefs de groupe politiques, par exemple), tous bénévoles bien sûr.

Dans la province de Liège, par exemple, chacun des  51 conseillers de base multicolores perçoit un jeton de présence de 210 € brut par séance prestée (dont coût 51 x 210 x 10 séances = 107.100 € par an minimum). Mais lorsque le président du Conseil est fun, à l’image du socialiste francophone Claude KLENKENBERG, qui a pris ses fonctions l’an dernier, la multiplication des petits pains peut être au rendez-vous (5) : ainsi, au mois de novembre 2012, la séance consacrée au budget s’est étalée sur quatre jours, chaque jour ayant donné lieu au versement séparé d’un jeton de présence (dont coût 42.840 €). Ah, quand le contribuable régale les élus assistés…

Claude KLENKENBERG (PS)

Mais n’oublions pas la branche provinciale exécutive, représentée par le gouverneur, dont le salaire mensuel s’élève à 7.339 € (6), ni les quatre ou cinq députés provinciaux, dont les émoluments sont calqués sur ceux des sénateurs fédéraux, à savoir 5.500 € net par mois, auxquels s’additionnent les traditionnels frais de représentation et autres avantages subséquents, une voiture de fonction avec chauffeur par exemple. Et puisque la générosité du contribuable-pecnot ne connaît décidément aucune limite, ces serviteurs du sous-Etat continuent, en cas de non-réélection, de percevoir, pendant une période de un à quatre ans après expiration de leur mandat, une confortable indemnité dite de sortie.

Parmi ceux-ci, toujours à Liège, l’ubiquiste libéral francophone Georges PIRE, titulaire, en sus de son mandat public, de pas moins de 20 postes de représentation dans des conseils d’administration divers et variés (dont EDF-Luminus), dont 8 ès qualité de président (8) ! Jackpot, putain ! Que dire d’autre, bordel ?

Georges PIRE (MR)

3/ PAR LES FORCES DE LUMIERE : « FAITES COMME ON DIT, PAS COMME ON FAIT ! »

couverture de Le Vif L'Express de cette semaine

________________

(1)    Source : http://www.cumuleo.be/nl/mandataris/479-francis-vermeiren.php

(2)    Lire : http://intrgalaktiklyon.wordpress.com/2011/04/07/au-poteau-les-putes-des-ploutocrates/

(3)    Source : http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=DMF20120406_017

(4)    Source : http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_l-ex-depute-flamand-open-vld-francis-vermeiren-empoche-621-500-euros?id=7883297

(5)    Source : http://www.lameuse.be/661438/article/regions/liege/actualite/2013-02-11/province-de-liege-un-jeton-de-presence-a-201%E2%82%AC-pour-les-conseillers-provinciaux

(6)    Source : Jean Faniel in Courrier hebdomadaire du CRISP (nos 2084 et 2085)

(7)    http://www.lameuse.be/581635/article/regions/namur/2012-10-29/province-de-namur-les-gros-salaires-de-nos-deputes

(8)   Source : http://www.cumuleo.be/mandataire/2941-georges-pire.php

Catégories : Politique / Société | Tags: , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :