Spéciale « RUMMY » (à la façon de Snowden) : ça sent le gaz !…

Rumsfeldmarshalk

http://en.wikipedia.org/wiki/Donald_Rumsfeld

Ecoutez l’amiral…

(16/12/04)

« Le gradé américain des services secrets le plus expérimenté s’exprime à propos de […] Donald Rumsfeld […].

***

Slate : venons-en au projet Echelon. Ce projet, il me semble que c’est vous qui l’avez mis en œuvre, à la National Security Agency [NSA]…

Inman : j’éprouve quelques difficultés à vous parler d’Echelon dans le cadre d’un entretien enregistré, publié, car ce projet était ‘top secret’ et n’a jamais été, à ma connaissance, déclassifié.

Slate : j’ai une idée. […] Contentez-vous de me dire si je me trompe…

Inman : très bien.

Slate : selon ce que j’en ai compris, Echelon permettait d’espionner les appels téléphoniques et les fax. Mais uniquement sur le théâtre européen. C’est pourquoi, lorsque des choses louches se produisaient aux Etats-Unis, il n’avait pas grande utilité. Suis-je dans le vrai ?

Inman : vous brûlez. En réalité, ce n’était pas uniquement l’Europe. Il s’agissait d’une entreprise mondiale d’interception de fax. […]

 […]

Slate : il est intéressant que la déloyauté de Rumsfeld à Bush Senior ait été récompensée par Bush Junior…

Inman : sans aucun doute. Le job n’a pas été attribué à Rumsfeld pour sa loyauté au père ; il l’a obtenu parce que Cheney le soutenait.

Slate : et Rumsfeld est l’un des seuls à n’avoir pas démissionné.

 […]

Inman : ils ne veulent pas assumer leur erreur. […]

Slate : qui paiera pour cette erreur ?

Inman : je pense qu’il vaut mieux que nous arrêtions l’entretien ici.

[…]

Slate : et l’Administration [W. Bush] a scellé la plupart des documents pour de nombreuses années encore…

Inman : oui, les historiens se délecteront dans 30 ou 40 ans…« 

http://www.slate.com/articles/news_and_politics/interrogation/2004/12/listen_to_the_admiral.4.html

« PARTICIPATION BELGE A LA PHASE DE COMMANDE DU AIRBORNE EARLY WARNING (AEW) DE L’OTAN

Date:

1976 August 10, 09:06 (Mardi)

ID canonique:

1976BRUSSE07818_b

Classification initiale :

CONFIDENTIEL

Classification actuelle:

DECLASSIFIE

De :

Belgique, Bruxelles

A :

Canada Ottawa | Commander in Chief European Command Vaihingen Germany | Denmark Copenhagen | Department of State | France Paris | Germany Bonn | Greece Athens | Iceland Reykjavík | Italy Rome | Luxembourg Luxembourg | Netherlands The Hague | North Atlantic Treaty Organization (NATO) | Norway Oslo | Portugal Lisbon | Secretary of State | Turkey Ankara | United Kingdom London

***

RESUME: […] Recommandations quant à la meilleure approche à adopter à l’égard des Belges pour s’assurer leur participation à la phase de commande du système AEW de l’OTAN [surveillance radar aérienne intercontinentale]

Certaines difficultés devront être surmontées.

CONFIDENTIEL PAGE 02 BRUSSE 07818 101201Z

Afin de renverser la décision belge actuelle de ne pas prendre part au projet :

1.       L’actuelle opposition belge au système AEW de l’OTAN est basé uniquement sur le manque de fonds disponibles au sein du budget de la Défense, pas sur des doutes stratégiques ou techniques.

[…]

3.       La décision belge relative à l’AEW a été prise à la lumière d’investissements importants dans d’autres programmes, qui ont reçu la priorité : A/ les F-16 [avions de chasse] ; B/ les AIFV et C/ les frégates, qui furent décidés durant la pire crise économique qu’ait connu la Belgique depuis la IIe guerre mondiale. En fait, tous les ministères belges ont été invités, le mois dernier, à adapter leur budget de façon à permettre une diminution de 10 % au total. […]

4.       La décision dépend donc uniquement du ministre de la Défense VANDEN BOEYNANTS ; il est le personnage-clé qui doit changer la politique convenue par le gouvernement belge. Nous pensons que le moyen le plus sûr de garantir un tel changement est une approche directe par le secrétaire à la Défense Rumsfeld. Nous recommandons de considérer avec attention la lettre confidentielle envoyée par Rumsfeld à Vanden Boeynants (PAGE 03 BRUSSE 07818 101201Z). […]

5.       Solliciter de Vanden Boeynants qu’il identifie lui-même les intérêts industriels propres de la Belgique, […] de sorte que l’attention appropriée soit accordée à l’apport de contrats à l’industrie belge. »

http://www.wikileaks.org/plusd/cables/1976BRUSSE07818_b.html

Vanden Boeynants avec le baron (jésuite) de Bonvoisin

ministre de la Défense, 1972 – 03/04/79

premier ministre (second mandat, après un long intervalle, en combinaison avec celui de ministre de la Défense), 20/10/78 – 03/04/79

***

« Patrick Haemers était le fils […] d’un riche industriel du textile de Flandre orientale. […] Dans les années septante, il se familiarisa avec la vie nocturne bruxelloise. […] [Dans le café le Gypy’s, propriété de son frère] ainsi que dans le reste de la commune de Woluwé-Saint-Lambert, il se lia d’amitié avec de jeunes malfaiteurs tels que Thierry Smars et Philippe Lacroix. […]

HW Bush, sa femme, la Wicked Witch et Roger De ClerckLa passion républicaine des barons du textile ouest-flamand ne connaît pas de limites. Ici, le milliardaire [fraudeur acquitté et agent présumé de la CIA] Roger De Clerck (Groupe Beaulieu), en illustre compagnie…

« En 1979, [le père de Haemers] ouvrit, juste à côté de [son club privé] The First, un autre club, Elysée 19. Celui faisait office [d’antre] pour divers politiciens et gendarmes mais aussi pour des criminels. Ultérieurement, le club adopta le nom de Happy Few.

 […]

Lacroix et Smars rencontrèrent à la fin des années ’70 le banquier Guy Cruysmans […], un bon ami du politicien de premier plan Paul Vanden Boeynants, par ailleurs membre du CEPIC […], l’aile droite du Parti social-chrétien.

[Le 14 mai 1993, Haemers, extradé par le Brésil, ou il avait élu domicile dans une confortable résidence, se suicida en prison, d’une manière tellement rocambolesque qu’elle rend la thèse peu plausible, qui plus est si l’on sait qu’il avait déclaré peu avant qu’il communiquerait des noms de personnalités politiques corrompues, tandis que venait de s’ouvrir, le 13 janvier 1993, le procès Agusta-Dassault qui forcerait à la démission notamment le secrétaire-général de l’OTAN de l’époque, Willy Claes.] »

http://nl.wikipedia.org/wiki/Patrick_Haemers

«Au début des années septante, des études commanditées par les principaux commandants militaires de l’OTAN indiquèrent qu’un système radar de défense aérienne rapide (AEW, ou AWACS) permettrait d’étendre significativement les capacités de défense aériennes de l’Alliance. En décembre 1978, le Comité de Planning de la Défense signa un engagement à acheter et utiliser un système AEW dont l’OTAN serait propriétaire. Par cette décision, les nations membres se sont lancées dans le plus vaste programme d’acquisition financé en commun.

Ledit système fut institué en janvier 1980, et se vit accorder le statut de quartier général de commandement de l’OTAN à part entière […] le 17 octobre 1980. Ce Q.G. est basé au sein des quartiers généraux suprêmes des forces alliées en Europe (SHAPE), à Mons. […] »

http://www.e3a.nato.int/eng/html/organizations/history.htm

Catégories : Catégorie 0 | Tags: , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :