D Jahnus : TOTAL RECALL ! (Aujourd’hui : Gandhi sur Mars !)

D Jahnus

D Jahnus a-t-il perdu les pédales ? Lui a-t-on administré, à son corps défendant, avant qu’il ne parte en cavale, un nouveau psychotrope dévastateur élaboré secrètement dans les cryptes de l’Etat parallèle, et y a-t-il pris goût ? Il est difficile d’imaginer une autre explication à la série de messages abscons qu’il vient de nous faire parvenir…

Titillé par Roswell depuis sa prime jeunesse, et tombé dès l’enfance dans la marmite de l’esprit critique, notre ami simien a, nous relate-t-il, fait des bonds sur son canapé lorsqu’il a entendu les  révélations fracassantes de l’ancien ministre de la Défense canadien Hellyer quant à l’existence de quatre variétés d’extraterrestres (au moins) qui entretiendraient avec nous des contacts réguliers.

« C’est qu’ils vont de nouveau nous faire le coup », s’est-il écrié en grimaçant (Multilingue, il est très disert…). « Ils vont essayer de nous faire croire que ce sont de petits hommes verts, ou de longs blancs, ou d’affreux bossus oranges qui sont à l’origine de la Matrix. Ils ne manquent pas d’air… d’air à micro-ondes pulsées radioactives », nous confie-t-il.

Sans remonter jusqu’à Mengele, il s’est donc replongé dans ses archives pour y passer en revue l’historique du GeistKontrolle Ultra, ce programme ultra-confidentiel mis en branle par la Transatlantische Gemeinschaft für findige weltweite Unterdrückung Ltd., aussi connue sous le nom de Neue WeltUnion (NWU), au lendemain de la dernière grande guerre chaude en date, un programme prétendument abandonné en rase campagne au milieu des seventies.

Approval document MK UltraIl s’est ensuite administré plusieurs doses de LSD dernière génération que lui avait adressées, à sa demande, son pote Chucky, que le destin a, bien malgré lui, fait bosser comme cobaye pour Lockheed. Et il en profite d’ailleurs pour nous dire : « peanuts, la lune de miel prolongée entre la CIA et les cartels colombiens, ou encore les talibans de l’opium ! Rien n’est produit sans être au préalable DEA approved, au moins tacitly. »

Après avoir laissé fermenter quelques longues minutes, il a vu tournoyer autour de sa sphère une nuée de satellites, tandis qu’une voix quasi imperceptible lui lançait : « persévère, Jahnus. Tu es à deux doigts du Graal ». Confus, il se gratta le cul. Puis, avant de tomber à la renverse, il eut une sorte d’illumination, qui se présenta à lui sous la forme d’une torche ailée. « Bong sang, mais c’est bien sûr, eurêka ! », se surprit-il à s’écrier, se grattant cette fois les aisselles, « sputnika, VOSTOK » !

A partir de là, ce ne fut pas simple, à l’en croire. L’on ne sait d’ailleurs s’il sied d’accorder à la suite de l’histoire plus de crédit que l’on n’en accorderait au récit mythomane du premier toxico venu…

Souhaitant tout à la fois apparaître crédible et s’abstenir de trahir ses sources, il a décidé de ne nous en révéler que le prénom. Dans une vie antérieure, Jahnus aurait ainsi eu l’honneur d’accompagner Dirk en mission spatiale après un entraînement approfondi à l’ESA, sous la houlette d’un certain Jean-Pol. Les traitements dégradants que lui auraient imposés ce dernier et sa horde de blouses blanches sadiques auraient été légion, nous assure-t-il : les thérapies freudiennes d’Elizabeth sous héroïne et de Michel sous exta, mais aussi le recyclage d’urine, y avaient la part belle.

Il n’empêche : toute la crew se serait entichée de lui. C’est qu’il avait un QI bien au-dessus de la norme. Un coup de fil ici, un autre là, et le voilà embarqué à l’improviste dans la navette chargée de porter au firmament connu la torche olympique. Une fois à bord de l’ISS, il téléchargea sur la clé USB dont il avait pris soin de se munir une foultitude de documents tous plus confidentiels les uns que les autres, parmi lesquels ce qu’il nous présente aujourd’hui en exclusivité mondiale comme le Protocole des Perfides d’Albion

Ancienne Constitution du Sous-Bassement global

Article 1

L’autorité est la condition du progrès. Tout est autorité, et il n’est rien d’autre que l’autorité. L’autorité est garante de la cohésion, et la cohésion est garante de l’autorité.

Article 2

La cohésion est totale ou n’est pas.

Article 3

Le Sous-Bassement est garant de la cohésion, donc titulaire de l’autorité.

Article 4

Le Sous-Bassement existe. Le Sous-Bassement n’existe pas.

Article 5

Tout humain est né pour produire. Tout humain est né pour servir.

Article 6

Au sous-bassement le temps, à l’humanoïde la fragmentation du temps.

Article 7

La singularité est nulle. La singularité menace la cohésion.

Article 8

Les droits définis par le langage réel sont soumis à l’interprétation de ces droits par le langage du Sous-Bassement.

Article 9

Les lois de l’Etat réel sont la peau du mammouth. Le squelette du mammouth est défini par le Sous-Bassement.

Article 10

La Constitution du Sous-Bassement a la primauté sur la constitution réelle.

Article 11

Liberté de pensée est obligation de récitation collective. Liberté d’expression est obligation de silence. Liberté de mouvement est liberté de mouvement contrôlée. Liberté d’association est devoir d’association. Liberté d’entreprise est droit de domination. Idéologie est réalité. Vie privée est vie privée commune. Corruption est vie. Amour est sentiment. Rêve est sacrilège.

Article 12

Il sera discriminé sur base de la race, de l’origine, de la couleur de peau, des convictions philosophiques ou religieuses, du genre, des préférences sexuelles et de tout autre critère, dès lors qu’une race, une origine, une couleur de peau, une conviction philosophique ou religieuse, un genre, des préférences sexuelles ou tout autre critère incarné menacera la cohésion, telle que définie par l’autorité.

Article 13

Tout sentiment menace l’autorité.

 

Ainsi proclamé en séance plénière du Grand-Conseil du Sous-Bassement

en l’An 1 de l’Ere Electromagnétique

A son estime, il ne faisait cependant aucun doute qu’il s’agissait là d’un faux grossier établi in tempore suspecto par une poignée d’énergumènes complotistes aux intentions douteuses. Il n’accorda pas davantage de crédit au document qui établissait une corrélation entre le Onze-Septembre et une découverte capitale en matière d’ADN humain extraterrestrialisé supposée annoncer l’arrivée imminente de l’Homme nouveau. Pas étonnant : c’est un singe ! Et à quelles exactions cette nouvelle espèce pourrait-elle sur lui et ses semblables se livrer auxquelles son aïeule ne se soit pas déjà adonnée : fallait-il espérer mieux de la part de l’homme que d’avoir créé son nouvel exemplaire à son image ?…

Un document récent retint toutefois son attention. Comme les autres, il nous l’a communiqué directement par satellite, histoire de gagner du temps. Il s’agit, selon lui, d’un compte rendu top secret de la division indienne du Sous-Bassement…

Chargée des reliques de Gandhi reconstituées en aluminium forgé et assemblées sous forme satellitaire, la fusée DAD lancée ce jour depuis Satish Dhawan dans le cadre de la mission MOM aurait en réalité pour objectif, aurait prétendu le directeur de cette dernière, de…

« capturer et enflammer les jeunes esprits en Inde et de par le monde ».

« Vous saisissez la nuance ? » nous interroge le singe, « capturer n’est pas captiver… »

S’emparer d’un animal à la chasse ou à la pêche.

Faire prisonnier un ennemi en temps de guerre, arrêter un malfaiteur en parlant de la police.

Se rendre maître d’un navire, d’un avion, s’en emparer, surtout en temps de guerre.

We steal secrets, en effet… Hellyer en enfer, et plutôt hier que demain, voilà la spaceleak du siècle, et même du siècle dernier ! Smells like teen monkey spirit, que diable !

Jahnus, se faisant tout petit, aurait profité d’une escale de la fusée indienne à la SSI pour embarquer dans cette dernière. Il serait en train de s’y préparer à sa prochaine mission. En effet, Félix Baumgartner lui aurait filé un exemplaire de la première collection de combinaisons spatiales adaptées à l’atmosphère martienne (et à sa taille), qu’il trépigne d’impatience de tester. Une fois sur place, il séjournerait dans le ventre de Curiosity II. Son objectif ? Mais, pardi : faire ce pas de géant que tous les singes à jamais lui envieraient…

Prudence, Jahnus…

http://tune.pk/video/2990361

____________

http://www.youtube.com/watch?v=0v4sq2akgtE

http://www.indianexpress.com/news/indias-mars-mission-who-said-what/1191145/

D Jahnus

Publicités
Catégories : Expérimentations diverses non catégorisées, Philo de comptoir, Politique / Société | Étiquettes : , , , ,

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :