Putain, je sue, mek : cette dissert, putain !…

Respect = hydrogène de la vie sociale

Sacré = sa cristallisation

Respect se discute, sacré ne se discute pas

Si intime, respect se passe de construction artificielle d’une sacralité, car authentique

Praxis vivante vs. décorum inerte

Liberté, égalité, fraternité

Si je pète lors de funérailles, irrespect + offense au sacré

Mais homélie qui embarque la défunte dans délire prosélyte > sacré OK, mais irrespect manifeste, car récup et leurre

Sacré = verticalité par le haut, qui forge horizontalité biaisée

Respect = verticalité par l’entremise de l’horizontalité

Sacrés s’affrontent : cf. Huntington, mais pas uniquement

Tavernost chez BiraFeN (mai 2015) : « mes clients, c’est sacré » > sacré business !

http://www.arretsurimages.net/breves/2015-06-02/Capital-M6-protege-bien-ses-clients-id18958

Respect > universel

c.q.f.d.

« Le sacré est-il un archaïsme ?« in Philosophie, Arte (invité : Régis Debray), 4 septembre 2015

Il fut, en Europe, un temps où l’armée revêtait pour une nation une importance telle que son modus operandi se décalquait sur toutes les sphères d’activité de ses citoyens. La pédagogie n’y échappait pas : l’on appelait ça le drill, le martèlement si vous préférez. L’on préférait les têtes bien pleines rejetées par Montaigne, et on les conditionnait à l’obéissance. Puis vint, avec le Deutsche feuj et quelques autres, la ludique : qu’il était fun, tout à coup, qu’il était gai, d’apprendre : enfin, l’on était bien fait… Hélas, la ludique dégénéra, enfantant en série des Hanouna (prout, prout, ma chère…), qui la considérèrent pour elle-même et de toute connaissance, de toute compétence, l’expurgèrent. Bien que drillomane, l’homme au yacht aimait ça, produire du rire pour les fourmis dont on se moque dans les annexes versaillaises. Cependant, toutefois, à mesure que l’armée, de l’Afrique à l’Orient proche, fut remise à l’honneur, le drill refit son apparition, sans qu’outre-mesure le feuj susévoqué ne se raidisse : c’est qu’il avait changé… L’on submergea les classes de supports nouveaux, qui firent un temps pédagogie. Puis…

Charles Aznavour, « Avec un brin de nostalgie« 

Catégories : Philo de comptoir, Politique / Société | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :