Alignement et impuissance

Sitôt l’aube poindra, le carnaval reprendra ses droits. Tant et si bien qu’elle aura des allures de crépuscule, cette aurore. Point de marche, cette fois : cela ne saurait marcher deux fois. Cela n’avait pas marché, d’ailleurs. Pas sur la longue distance. Les longues distances, nous ne connaissons plus ça, nous autres. Et eux non plus d’ailleurs. Eussent-ils attendu, ne fût-ce qu’un mois, ils auraient peut-être renoncé. Car un bail aurait expiré – c’est déjà ça. Mais désormais… Désormais, il faudra bien une loi. Une autre encore, pleine de surprises. Et pour la porter quelque homme fort, sitôt l’aube poindra. Qui scellera, par-delà Rubicon, l’alliance sacrée, le front commun contre l’envahisseur des urnes, sur fond de deuil de la Nation : voici notre encre, maintenant signons ! Pluie écarlate du Bataclan, dissipez pour nous, cyniques pécheurs, la grisaille du Grand Bazar. Peuple outragé, entendez-vous leur prière ? Peuple brisé, peuple martyrisé, mais popularité requinquée ! Bis repetita, en attendant le ter : la vie est généreuse, le supplice chinois.

Plic, ploc, plic… Le truc, il paraît, c’est de se concentrer sur les phases intermédiaires, pas sur les gouttes. Si tu te focalises sur les gouttes, c’est foutu ! Illusion que les gouttes. C’est la sagesse des intermèdes qui te permet de les recevoir avec calme et détachement, comme du cinéma. Chéris les intermèdes, et goûte les gouttes : elles sont à toi. N’écoute pas les esprits intraitables qui, sitôt l’aube poindra, traqueront encore le bouc : « get up in the morning slaving for bread, sir »… Ah, il a bon dos, le bouc ! Un menu problème d’étiquette, et le voilà à l’origine du déluge de balles ! Souris au militaire que tu croises dans la rue, et dis-toi que tu le vaux bien. Et sois poli envers l’ami ricain, dont les symboles, une nouvelle fois, ressortent marris de l’aventure. Momo’s Queens Of the Stone Age vs. Friday The Thirteenth’s Eagles Of Death Metal : 1 – 0 ! Il veut ton bien, l’ami ricain : ton président boude Antalya, il fait de même. Pour être, demain, à ses côtés, en image, à l’Elysée. C’est qu’il en sait des choses. Il a de grandes oreilles. Ce serait idiot de s’en priver…

France sur écoute mais France passoire, ennemi identifié mais ennemi volatil, caniche souverain dans la guerre… Exécutants, commanditaire ou toi : quelle est, au juste, la cause première, François ?

______________

Précision du 16 novembre 2015 : l’information selon laquelle Obama ne se rendrait pas à Antalya, démentie depuis par les faits (suite, peut-être, à un revirement de l’intéressé), était originaire de :

http://nos.nl/liveblog/2068951-terrorisme-in-parijs.html?title=terrorisme-in-parijs

Ook Obama niet naar G20

Ook de Amerikaanse president Obama meldt dat hij verstek zal laten gaan bij de G20-top in Turkije. Een reden is nog niet bekendgemaakt.”

Catégories : Catégorie 0 | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :