Atomic LP

« Par le fait qu’elle est une force gigantesque émanant de quantités infimes de matière et qu’elle échappe à toute perception sensorielle, l’énergie atomique donne facilement naissance à des fantasmes irrationnels. Ces fantasmes peuvent être rapprochés de ceux de la première enfance : posséder un pouvoir magique, jeter des sorts, accomplir des miracles, etc., sont autant de rêves par lesquels les enfants compensent leur sentiment de petitesse et de faiblesse. Etant donné leur origine très reculée dans la chronologie de la vie affective, ces fantasmes de l’enfance se trouvent normalement enfouis dans l’inconscient ; mais ils peuvent susciter de fortes réactions affectives – dont l’origine échappe en grande partie à la conscience – chaque fois qu’une impulsion est donnée par des situation[s] de la vie réelle qui sont d’une nature analogue. […] Il n’est pas permis d’ignorer qu’il existe des personnes – parfois même parmi celles qui occupent les situations les plus en vue – dont le comportement n’est pas entièrement exempt de réactions qui, en raison de leurs motivations affectives inconscientes, constituent des réponses anormales.  » (1)

M-H

« A côté des nombreux efforts rationnels déployés par des groupes sociaux et des individus pour remédier à l’état de désorganisation de la société, on observe un certain nombre de tendances non rationnelles. Celles-ci se succèdent parfois dans le temps ; parfois aussi, elles se manifestent spontanément après une longue période de tension. En premier lieu, on remarque un recours hâtif à des solutions de hasard. Tout se passe comme si, après avoir épuisé toutes les possibilités logiques découlant de leurs prémisses culturelles, les hommes tentaient n’importe quoi dans l’espoir de tomber par chance sur un remède efficace. Les tentatives de ce genre revêtent très souvent un caractère magique, ou constituent une régression vers les éléments les plus magiques des croyances reçues. Selon une deuxième tendance, on assiste à des explosions de rage qui peuvent être déchargées ou « déplacées » sur des objets n’ayant aucun lien intrinsèque avec les causes de la situation incriminée ; ce phénomène a sa source dans des croyances erronées et engendre à son tour un sentiment de persécution. On voit ces sentiments à l’action lorsqu’une société désigne certains individus ou certains groupes comme des boucs émissaires. En troisième lieu, on observe un état d’apathie : sans but, sans racines, les hommes paraissent indifférents à la vie. » (2)

déchéance de nationalité

« Ainsi, dans le monde moderne, les hommes s’aperçoivent qu’ils sont assujettis à des forces immenses et dangereuses en même temps qu’ils se trouvent désorientés et remplis d’incertitudes ; c’est là une situation particulièrement apte à libérer des tendances régressives et à inciter les adultes à revenir à des modes de pensée et de sentiment plus infantiles. Les croyances et les images archaïques ainsi suscitées ne constitueront pas seulement de mauvaises conditions de santé sociale et mentale, mais iront à la longue à l’encontre de l’intention qui les a fait naître. […] C’est un phénomène psychologique bien connu que certaines expériences vécues déclenchent des réactions infantiles chez beaucoup d’adultes lorsqu’ils sont exposés à des situations analogues à celle de l’enfance. A ce propos, l’expérience clinique nous enseigne un fait important : parmi les situations de type infantile, la plus chargée d’anxiété est celle de l’enfant qui, dans sa faiblesse, se sent à la merci de puissances qui lui paraissent irrésistibles. » (3)

Rissvarol

Il flotte dans l’air ambiant, dans cet ancien royaume putrescent-là auquel, comme hier, plus la moindre Lumière n’accède, quantité de sous-fragments d’isotopes idéels à l’œil nu invisibles, qui dans les esprits des élites s’insinuent, insidieux, puis percolent et entraînent dans leur valse le commun des cheptels. Subatomique est la pensée de Le Pen, les mamelles de la pauvresse pressées comme des agrumes putrides pour satisfaire les producteurs. Elles répandent sur la scène leurs sous-bosons fétides dont se régalent les acteurs imbéciles, pétrifiés dans le jeu, bêtifiés par l’humeur, hallucinants de fourberie. Etre offerte au boui-boui telle une infâme farce : c’est son sort aujourd’hui, celui d’un autre hier, le vôtre peut-être demain. Ecartelée, Le Pen, bombardée d’électrons comme le sont d’uranium appauvri les plaines du Sham, déconstruites, ses projections, ses fantaisies, son passé, ses désirs, ses relations, puis distillées… 49°3 le soir : c’est son petit monde intérieur, fantasmé, sa semi-paroxystique demi-vie, décousue, qui en substantifiques voiles de négresses déchues, en visages serrés, en lacrymogènes matraques, sous les frimas de cet hiver nucléaire dans l’hémicycle distordu et au-delà se recomposent, à l’insu des spectateurs. Péplum du pauvre, étreinte sans pause et sans assentiment, nuage de bits morbides charriés par les vents, mirage de sens, poussières de déclin triomphant qui à leur entendement s’imposent, cinéma de radicales particules, script et montage transcendants, et la nature du crépuscule, dont ils croient êtres conscients, les gens. De codes discrets sera l’excellence dans l’infime tapie, diffusée par l’énergie de demain, de myriades d’échantillons d’idées l’extraterrestre communion, dans un halo de lumière, lorsque tout ici-bas se sera obscurci…

_____________

Organisation mondiale de la Santé, Questions de santé mentale que pose l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques (rapport d’un groupe d’étude), Genève, 1958

(1) pp. 5-6

(2) pp. 11-12

(3) p. 32 et 36

 

Catégories : Expérimentations diverses non catégorisées | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :