Archives mensuelles : janvier 2017

The Monopoly vs. « the consortium »

the-monopolyjean-claude-juncker

 

Catégories : Catégorie 0 | Poster un commentaire

Grand Mage, que voyez-vous ?

– Je vois de sombres nuages coloniser le ciel, des nuages pourpres, lourds, d’où ne s’échappent encore que quelques gouttelettes, je vois un parterre qui applaudit, la fin du rire, je vois, je vois, un grand chaos, oui c’est ça, un grand chaos !

– L’anarchie ?

– Non, un grand chaos…

– Revenez un peu en arrière. Que voyez-vous ?

– Une rangée d’hommes, des soldats qui les trient, l’angoisse. Mon heure est-elle venue ?

– Reprenez vos esprits. Vous êtes en sécurité. Continuez.

– Je vois, je vois un tigre en cage. Des inscriptions sur les barreaux. On dirait des tags… Attendez, oui, je parviens à les lire : presse, rébellion, juridisme… Le tigre est en train de ronger les barreaux. L’un d’eux est déjà sur le point de céder.

– Décrivez le tigre.

– Il a l’air vieux, marqué par la rancœur. Il est debout, la gueule ouverte. Il parle : « Savage friends, we’ve got your backs ». Un grand bâtiment, oui, un grand bâtiment en flammes… Je crois le reconnaître, mais je ne suis pas sûr.

– Que dit-il d’autre ?

– Il est muet à présent. Non, attendez… Il chuchote quelque chose, oui : « ce n’est pas le hasard, c’est le fruit d’une volonté »…

– Bien, grand mage, à présent je vais décompter de trois à un. Lorsque vous entendrez ‘un’…

***

Ferme naguère, la terre, pour toutes sortes de raisons, l’acidité la première, l’absence d’irrigation, était devenue austère.

Dessous la terre, une chose s’agitait : « let me out !!! »

Catégories : Expérimentations diverses non catégorisées | Poster un commentaire

And you think this basket of despicables cares ?

despicableDutch regulator accidentally reveals which companies George Soros is betting against. […]

The Financial Times earlier reported that some of the positions, including bets against Dutch banks, were made public by the regulator on Tuesday evening and then quickly removed from the website. […]

[T]he President-elect’s promises to press ahead with a vast infrastructure spending spree and implement business-friendly policies have helped the index to surge 5.6 per cent from those lows.

For Mr Soros, who placed bearish bets in the aftermath of Mr Trump’s victory, this has been bad news.

http://www.independent.co.uk/news/business/news/george-soros-companies-bet-against-hungarian-american-billionaire-dutch-regulator-netherlands-a7546711.html

Catégories : Politique / Société | Étiquettes : | Poster un commentaire

Tachyons are great…

exhibit-aThe day before yesterday, I saw some ten-year old walking like a miniature Charlie Chaplin down Pennsylvania Avenue, gawkily saluting the crowd with his alien right hand amid a cold indifferent emptiness. There was a man with him, and a woman too, but neither one bothered to look at him. Through the screen, the air smelled like plastic, it was suffocating. They were playing their parts, seemingly failing to even notice his presence. You could almost feel their shame. Or was it just disdain ? Not a word, not a comforting hug. An addition of units far, so far from a circle of three. But I thought : nothing is written, the kid might very well not become a psychopath, a more perfect union is still possible…

Last November, the boy’s science project, involving tachyon-related time travel, was selected by the National Board of Charter Schools. Academically, it is so groundbreaking the intelligence community immediately signaled its interest. As a result, the boy addressed some spooks yesterday, loud, cheering ones. He looked so fresh, his flawless face shining with orange youth. It is well documented kids his age can barely concentrate for more than five minutes in a row : hormones are loose cannons in a teen’s body. As he was trying to fill in the blanks by distracting his audience with some personal anecdotes, like the one about his uncle pissing in the Delaware river nearby Hope Creek and watching his urine turn as fluorescent green as the kiwi sodas they serve in Moscow, his presentation appeared a bit clumsy, to say the least. Could his project, once implemented in Pompeiopolis by the single consul, allow the agency to go back in time and terminate whistleblowers even before they speak, or rogue agents like Hector to start a romance with wannabe jihadists ? Against all odds, I thought : nothing is written, tachyons are great. And when I heard the kid conclude his speech with a prepubescent “I love you”, I really knew he meant well…

exhibit-b

Catégories : Expérimentations diverses non catégorisées | Poster un commentaire

machine sociale vs. Progrès social

J’argumente. Ils m’opposent l’arrogance du non-sens.

Je cherche l’échange. Ils veulent m’embrigader.

Je les considère comme ils sont. Ils veulent me façonner.

Il y a une opposition rédhibitoire entre la soumission inconditionnelle à une société telle qu’elle est, exigée par l’establishment de chacun de ceux qui sont nés hors-la-cour mais ambitionnent, pour autant que l’expression ait un sens, de gravir les échelons sociaux, et la conviction établie que c’est l’argumentation égalitaire (c’est-à-dire la reconnaissance universelle préalable de l’autre, indépendamment de tout carcan, de toute tribu, de tout rôle assigné, de tout réseau supposé), laquelle ne souffre aucune exigence de soumission, qui fait projet social.

Sinon du conservatisme, de quoi enfermer un individu dans ses relations antérieures, quand bien même il répète à l’envi qu’il les a reniées ou inversement, des relations qui n’étaient souvent dues qu’au déterminisme, ainsi que le confiner à des environnements contraints tels que l’emploi, supposés générer automatiquement de nouvelles relations, relève-t-il ?

Ils laissent aux gens le choix entre laisser parler leurs nerfs sur des futilités centrées sur les personnalités de pacotille qu’ils leur imposent, et se taire. Dans les deux cas, ils les condamnent. Faites leur comprendre que vous avez compris leur manège, que vous ne comptez y prendre aucune part, argumentez, itérez et réitérez jusqu’à plus soif un discours rationnel, ou tout simplement humain, privilégiez les sujets de fond et détournez-vous d’eux : toujours et inlassablement, sans essayer le moins du monde de vous convaincre autrement que par l’induction d’une nécessité vitale de mimétisme, ils s’interposeront entre la lumière et vous, et vous ramèneront à ces deux options.

Affirmer haut et fort que je fume du cannabis revient-il à dire : je vous emmerde, je fais ce que je veux, ou à défendre, contre l’idéologie productiviste asservissante et contre un nouveau puritanisme hygiéniste malsain, une exigence d’humanité en rappelant qu’être humain n’est pas être automate, et que tension suppose détente ? Ne pas le revendiquer serait abdiquer son humanité.

Je leur dévoile mon visage. Ils me montrent leurs masques de mépris.

Je leur parle de justice. Ils s’esclaffent.

Je leur parle de respect. Ils me répondent : néant.

Je leur parle de conscience. Ils me parlent d’argent.

Je leur parle d’ambitions. Ils me parlent de carrière.

Je leur parle d’Humanité. Ils me parlent de rouages.

Que ne m’ignorent-ils !

Ils s’imaginent qu’ils sont vivants. Pourquoi ne pas les maudire tous ?

Catégories : Expérimentations diverses non catégorisées | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.