Qui bene amat, benêt castigat…

« La liberté des cultes, celle de leur exercice public, ainsi que la liberté de manifester ses opinions en toute matière, sont garanties, sauf la répression des délits commis à l’occasion de l’usage de ces libertés. »

Article 19 de la Constitution du Royaume de Belgique

***

« T’en foutrai, moi ! »

Cavanna et Choron, tout là-haut

***

Attention : les vérités qui suivent ne se disent habituellement qu’après avoir pris sa retraite. Avant, faut rester une bonne traînée ! Le désespoir, les rides et l’abstention, c’est ça, cocos : la conscience d’être muselés et de n’y pouvoir rien faire !

A tous les employeurs potentiels : ce n’est pas ainsi que je mènerais une interview. Faut pas sombrer dans le Cohen quand même. Mais je te les ferais suer, moi, je te le garantis ! C’est pas demain la veille qu’un Caniche se poserait devant mon micro en espérant s’en tirer à bon compte !

Quelle catastrophe, putain ! Ce Jadot, je l’avais vu de loin il y a quelques années au Parlement européen pendant un débat-ronron sur le nucléaire qui avait des airs de thérapie collective juste après Fukushima. Juste à côté de lui, il y avait Bové-le-paon, une vraie starlette ! C’était l’époque où les Verts/EFA étaient encore favorables au principe d’un TTIP, bien avant le revirement tardif de Chienne-Bendit, qui était leur chef de groupe. Mais c’est la première fois que j’entends l’ex-Mr. Greenpeace se livrer comme ça (avantage de ce type d’interview). A son dernier passage sur Mediapart, il était ultra-rigide et technocrate langue de bois comme pas deux. Je suppose que c’est une déformation professionnelle que partagent tous les presse-bouton du Caprice des dieux. Méluche doit être le seul à y avoir échappé. Il est PC ici aussi, mais moins, et c’est dire…

Sur une partie du contenu, c’est limite affligeant, en fait, et d’autant plus si on sait que l’émission a été enregistrée bien avant l’accord EELV-PS, ce qui aurait pu laisser supposer qu’il aurait une parole plus libre. Pourtant,

5:16 : le « parlement de la zone euro« , c’est une marotte qu’il partage avec Hamon, et ça trahit de nouveau leur esprit technocratique. Un « grand machin » de plus, comme aurait dit l’autre. Et autant de postes (et de salaires) en plus pour les petits copains. Quel serait l’overlap avec le PE actuel ? Quid en cas de désaccord entre les deux ? Et il y a une autre raison pour laquelle c’est impraticable : la discordance entre le temps politique et le temps de la finance, sauf à légiférer drastiquement pour mettre ce dernier au pas (bon courage !). On a vu qu’en l’état actuel des institutions, il a déjà fallu des dizaines et des dizaines de réunions de l’Eurogroupe et du Conseil en 2008 et après avant qu’ils ne parviennent enfin à accorder leurs violons. Je n’ose imaginer ce que ce serait avec ce parleuro en prime. Donc, j’aimerais que Jadot ET Hamon arrêtent de nous prendre pour des buses avec cette proposition, et je m’inquiète à l’idée que d’autres ne soient elles aussi que de la poudre aux yeux. Une seule solution concernant la zone euro, et la politique socio-économique de l’UE en général : l’abolition de l’article 123/1 du TFUE, qui mettrait d’un coup un terme aux politiques d’austérité !

6:42 : peut-être Poutine lui-même ou certaines personnes dans son entourage, dans le milieu du renseignement ou ailleurs, sont-elles en tout ou en partie responsable des assassinats de journalistes survenus en Russie ces dernières années, mais bordel, ce deux poids deux mesures commence à sérieusement me taper sur les nerfs : où sont, dans ce cas-ci, les oies blanches qui crient habituellement au complotisme ? Jadot affirme. Où sont ses preuves ?

Concernant la Tchétchénie, d’accord, bien qu’il ne faille pas négliger la possibilité d’une tentative de déstabilisation de la région depuis l’extérieur. Même topo pour l’Ukraine : en dépit des promesses faites par Bush Sr. à Gorbatchev, l’Otan n’a cessé de s’élargir à l’est, avec toutes les implantations de nouvelles bases de missiles (y compris nucléaires) que ça implique, et l’avantage temporel que ça fournirait aux Etats-Unis (et pas à l’Europe pour le coup, qui serait par conclusion logique la cible privilégiée, car la plus rapidement accessible, de l’arsenal russe) en cas de conflit de grande ampleur. Si je ne m’abuse, on a frôlé une guerre atomique lorsque Khrouchtchev avait installé des missiles à Cuba… Mais en Ukraine ou en Géorgie, on attend de la Russie qu’elle acquiesce ? La ligne que défend Jadot sur ce point est celle de l’ensemble des verts au niveau européen, y compris les plus progressistes. Et, compte tenu de ce qui précède, j’estime qu’ils jouent avec le feu, et qu’à chacune de leur critique de Poutine sur ce point, ils devraient assortir l’exigence absolue de démantèlement de ces nouveaux arsenaux, qui sont pour l’Europe autant d’épées de Damoclès et permettraient aux Etats-Unis de tirer leur épingle du jeu, le moment venu. Et quand l’autre gros naze exige des pays européens qu’ils relèvent pronto leurs budgets de défense sous prétexte que les Etats-Unis, en étant démesurément les plus gros contributeurs à celui de l’OTAN, feraient trop de cadeaux à l’Europe, il ne faudrait pas qu’il l’oublie.

A propos de la Syrie, enfin, Alep n’a pas attendu les troupes russes pour être bousillée. Toutes les crapules présentes y ont contribué, pas plus la Russie que les autres. Les cris d’orfraie sélectifs de Jadot ont quelque chose de réellement exaspérant ! Tout ça ferait de la Russie, dont le président a été élu, une dictature. Répondant à une question sur le flou qui entoure certaines actions de la France dans la région, il affirme qu’elle, en revanche, n’en est pas une, selon lui. Pourtant, plus loin dans l’interview, il parle de post-démocratie. Alors quid ?

A chaque intervention manichéenne à propos de la Russie devrait correspondre la lecture d’un article ou l’écoute d’une interview du prof. Stephen Cohen pour faire bonne mesure…

7:53 : budget militaire 2015 de la Saoudie selon SIPRI : 87,2 milliards $, selon l’IISS : 81,9 milliards (dans les deux cas un tout petit peu plus que le chiffre cité). Faut réviser ses fiches, Jean-Jacques Bourdin…

9:55 : « aujourd’hui, l’OTAN, ça n’existe plus« . LE PARFAIT PETIT ENDOCTRINE !!! C’est du Fourest, putain ! Trump, qui n’a cessé de tergiverser sur toute une série de sujets durant sa campagne, avait déjà fait marche arrière sur ses déclarations intempestives concernant l’OTAN au moment de cette interview, consécutive à son investiture. Quand bien même il ne l’aurait pas fait, qui peut croire sérieusement que le complexe militaro-industriel états-unien laisserait un petit président en transit (que ce soit lui ou un autre) démonter l’assise de sa domination globale, qui a englouti depuis 1945 des centaines de milliards de ses satanés $ ? Il n’est qu’à regarder les war games organisés ces derniers temps à l’est de l’Europe sous tutelle otanienne d’une part, et à quel point les divers partenariats stratégiques récents de l’OTAN au-delà de ses membres attitrés, de l’Amérique du Sud à l’Asie, donnent l’impression d’une tache d’huile sur une mappemonde. LES VERTS ONT TOUJOURS ETE PACIFISTES, BORDEL ! Ce genre de propos laisse à penser qu’il pourrait y avoir anguille sous roche. Arrête de nous prendre pour des cons, Jadot !

14:06 : « America does not at the moment have a functioning democracy. » (Jimmy Carter, IBTimes, 18/07/13)
« It’s just an oligarchy with unlimited political bribery. » (Ibid., Thom Hartmann Program, 28/07/15)

Lire aussi Sheldon S. Wolin, « Democracy Incorporated, Managed Democracy and Inverted Totalitarianism » (2010 – dispo en e-book)

14:44 : http://www.nlg.org/new-anti-protesting-legislation-a-deeper-look/

Ce serait drôle de confronter Jadot et Jill Stein sur le sujet. L’ACLU pourrait animer le débat… D’ailleurs, c’est pas neuf : il n’y a qu’à se souvenir de la répression que Hoover avait fait subir au mouvement anti-guerre et au mouvement pour les droits civiques sous MLK, sans même parler du bien plus récent crackdown du mouvement Occupy. Jadot, tu lui parles des Etats-Unis, c’est comme si tu lui parlais de Blanche Neige en fait, ou de Pleasantville avant la couleur. Chienne-Bendit pareil ! Alors de deux choses l’une : soit ils ne s’y intéressent que superficiellement et n’en connaissent vraiment pas grand chose, a fortiori de son histoire et de ses mouvements progressistes, soit ce sont de cyniques crapules. Dans les deux cas, y a comme un blème.

16:49 : « des institutions qui fonctionnent » plus souvent qu’à leur tour au moyen du 49/3 ces temps-ci…

19:44 : obstination typiquement européiste que de refuser d’admettre que c’est le traité de Lisbonne qui a anéanti tout choix politique et que les élections nationales ne sont plus, dès lors, qu’une façade. Chirac n’aurait jamais osé El Khomri. Mais Hollande est de gauche ? C’est pas le « tous pourris« , c’est le « tous castrés » ! (quoiqu’il y en ait en surnombre, des pourris, à un moment faut quand même arrêter de déconner ! cf. pour dernière preuve en date le dossier du Point intitulé « Un Parlement au-dessus des lois ?« ). Aux Etats-Unis, c’est d’ailleurs tellement vrai que depuis Citizens United, ils ne savent plus quelle loi promulguer pour légaliser la corruption. L’assaut avorté de quantité de congressmen contre le Comité d’Ethique du Congrès juste après l’investiture de Trump speaks volumes à cet égard !

22:48 : déjà, la question sous-entend que les stress tests des centrales nucléaires sont optimaux… Quant à la réponse, c’est ce qu’on appelle une esquive ou une pirouette : Jadot-la-ballerine !

23:22 : il y a toutes sortes de putes républicaines aux US (Scott Walker du Wisconsin, par exemple) qui ne cessent de militer pour conditionner l’octroi d’allocations de chômage à des tests d’urine négatifs de leurs récipiendaires. Et gageons que lesdites putes ont leurs équivalentes dans les pays européens (à la N-VA par exemple). C’est donc peut-être sous cet angle qu’il eût fallu aborder la question… Et en quoi des réformes structurelles de l’architecture et des pratiques bancaires autorisées serait-elles incompatibles avec la récolte de la pisse de Jordan Belfort ? Faudrait demander à l’American Bankers Association, l’un des lobbies les plus puissants et les mieux introduits à Bruxelles, ce qu’elle en pense. Il a pas dit qu’il voulait lutter contre le fléau de la drogue, le cocaïnomane de la Maison blanche ?

24:36 : voler des chaises à la BNP ? Et les casseurs de vitrines bancaires de Nuit Debout, tu demandes leur relaxe aussi ? Si oui, gare à la réaction de la préfecture médiatique, et à celle de la basse-cour à parjures au sein du parti de ton nouvel allié de circonstance, Jadotman !

27:28 : ‘c’est parce que je suis devenu un bourge technocrate ultra-conventionnel’. Cela dit, le taux d’alcoolémie en Conseils des ministres et après la pause de midi à l’Assemblée, y compris au volant, mériterait certainement plus ample investigation, de même que la cocaïnomanie potentielle de tel ou tel « Mozart de la Finance » recyclé, peu compatible avec la tutelle du bouton nucléaire… « Avec l’âge, on change un peu de plaisirs« . Biesse, va : avec l’âge, quand est élu, on a la trouille de se faire choper un joint au bec en raison de lois et de traités intrusifs promulgués par des raclures obscurantistes et racistes à la solde du lobby pharmaceutique autant qu’on l’a de se faire pincer la bite à l’air dans un Sofitel new-yorkais, ouais. A moins qu’on ne choisisse de préserver sa progéniture… en faisant de la pub pour des boissons alcoolisées ! Et si on en vient à préférer réellement l’alcool, c’est qu’on est devenu vraiment trop con ! Consommer du cannabis n’est pas un péché de jeunesse ou d’immaturité, pauvre tache ! Je croirais entendre ma mère après un bad trip aux champis, bordel !

32:50 : « je veux toujours dire que, dans l’histoire de l’Humanité, les migrations n’ont jamais été un fardeau« . C’est à ne pas en croire ses oreilles. Il a pas dit ‘l’immigration’, on est bien d’accord ? Donc, il parle de tous types de mouvements de populations, et dans toutes les directions, le « Trail of Tears » par exemple, mais aussi les déplacements forcés de populations sous l’Union soviétique, la Nakba, et plus largement tout type de colonisation, sans même parler de migrations plus récentes encore, en raison de guerres dont certaines ont été évoquées quelques minutes auparavant. Jadot n’est pas vert, en fait, c’est vraiment un bleu !

37:46 : t’es vraiment en dessous de tout, Jadot ! T’es élu écolo depuis des années et des années, et tu bouffes encore de la viande ? C’est une plaisanterie ou quoi ? T’es une taupe de Blackwater qui a infiltré le ZAD Party, en fait, c’est ça ? Comment Dieu est-ce possible, vieux ? Qu’un lambda ait besoin de temps pour s’en passer, OK. Qu’il ne faille pas le brusquer, OK itou. Mais là, il y a une incompatibilité fondamentale, mec ! C’est hallucinant que tu ne t’en rendes pas compte !!! Pas uniquement en termes de bien-être animal, mais aussi en termes d’impact de cette industrie sur le climat. Rends ta carte de parti, imposteur ! Et ça va afficher sa tronche aux côtés de Gothière en plus ! You’re U-N-B-E-L-I-E-V-A-B-L-E. You’re so unbelievable ! Et tu te fournis en électricité auprès de Nukelec aussi ? Bouffon, va !

Tiens, j’ai plus envie d’écouter le reste, va ! Bonne chance pour les petits postes promis aux législatives, hein !

Publicités
Catégories : Politique / Société | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :