Je te propose un deal, Ben.

C’tait un top discours, and I mean it. Mais des beaux discours, j’en ai entendu avant. Une blacke bringue en faisait sans arrêt. Et, poor fool, j’y avais cru. Pas autant que d’autres, mais un peu quand même. Alors, aujourd’hui, tu vois, les beaux discours, j’y crois plus. La poésie. Juste la poésie. Car elle seule se donne sans chercher à prendre, et c’est pourquoi elle seule peut vous emporter.

Tu intègres deux ou trois bricoles, et le référendum révocatoire, qui seul peut rendre ce discours substantiel. Compte tenu du fait qu’une Consultante est requise pour ce faire et qu’il est donc possible que ledit référendum ne s’applique qu’à ton (ta) successeur(-se), tu t’assures par ailleurs, en étroite collaboration avec le Parlement, de la finalisation de la liste des articles sujets à révision avant ta mi-mandat, et tu prends d’ores et déjà l’engagement solennel qu’à défaut d’une dissolution de l’Assemblée avant cette échéance, un référendum populaire plébiscitaire sera organisé en 2019 à ton initiative, selon les modalités existantes. Voilà l’antidote pour que le Belge que je suis vote pour toi en esprit…

Deal ?

 

Publicités
Catégories : Politique / Société | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :