Es ist verboten zu sein.

Au-delà d’un certain point

Emerge la conscience

Qu’il n’y a jamais que maître/esclave

Paradigme structurant

Bracelet électronique

Qui enclot nos existences

Et s’impose comme une loi

Une loi extrajudiciaire

Sans la moindre promulgation

La plus importante de toutes

Qui rend vaines toutes les autres

Enfer paradigmatique

Dont nous sommes tous les geôliers

C’est l’horizon qu’on nous offre

Auquel nous collaborons

C’est la civilisation

En son brillant apogée

Qui n’en est pas le remède

Mais façonne la barbarie

Aucune échappatoire

Au meurtre de l’esprit

Que le suicide du corps

De maître/esclave en bourreau/victime

Tel est le sort

De qui refuse le paradigme

Chaque élément de sa dyade

Un genou ou l’autre à terre

Nul ne peut rester debout

Liberté, je pleure ton nom

Chimère assassinée

Qui nourrit une foi puérile

Rien ne se transforme, rien ne se crée

Mais tout se perd

La société comme une perte

De sens, de soi, d’honneur et de repères

D’elle-même

Amnésique qui court avec allant

Bave aux lèvres et bras ballants

Vers la prochaine apothéose

Laisser être

Quelle gageure !

Publicités
Catégories : Expressions de sagesse passagère | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :