Archives mensuelles : mars 2018

http://www.levif.be/actualite/belgique/commission-kazakhgate-les-conclusions-rabotees-par-la-majorite/article-normal-820359.html

Publicités
Catégories : Catégorie 0 | Poster un commentaire

Sibelga, une mafia « transparente » ?

En début d’année 2016, constatant que la porte du local commun qui, dans mon immeuble, abrite les compteurs d’électricité était grande ouverte alors qu’elle est supposée être fermée à clé, je me suis rendu dans ladite pièce et ai été amené à constater qu’une ordure avait vandalisé le compteur de mon appartement.

J’en ai immédiatement averti toutes les parties intéressées, au premier rang desquelles le gestionnaire du réseau de distribution d’énergie en région bruxelloise, à savoir l’entreprise Sibelga, laquelle a procédé, deux mois plus tard, au remplacement dudit compteur.

Sibelga est une intercommunale dont les communes qui constituent la région bruxelloise sont depuis 2013 actionnaires exclusives.

https://www.sibelga.be/fr/sibelga-group/gouvernance-corporate/actionnaires

Ceci n’empêche pas l’entreprise d’être, depuis le 23 mai 2013, cotée à la bourse de Bruxelles, sous l’indice NYSE. Cherchez l’erreur…

Le directeur général de Sibelga est un certain Luc Hujoel, qu’un article de La Libre présentait il y a une dizaine d’années comme « un personnage [étiqueté PS] incontournable dans le monde des intercommunales, […] l’homme qui a fait Sibelga […] ».

Après les scandales de grande ampleur qui ont impliqué dernièrement plusieurs intercommunales des deux côtés de la frontière linguistique (Publifin, Samusocial, etc.), et conséquemment plusieurs boursouflures politiciennes de toutes écuries d’Augias confondues, l’entreprise de service public cotée en bourse Sibelga s’est targuée, en juin 2017, de faire assaut de « transparence » quant à la rémunération de son directeur général et celle de ses mandataires (tous pistonnés politiquement). Nous avons ainsi appris que les contribuables bruxellois consacraient par an 440.000 euros de leurs impôts au salaire de Hujoel.

A cette transparence de l’excès répond toutefois chez Sibelga une opacité caractérisée – illégale, diraient les mauvaises langues – dans la facturation à sa clientèle de consommations d’énergie fictives, notamment suite à des manipulations frauduleuses de compteurs. Cette pratique, qui consiste à faire endosser à des clients la responsabilité d’actes de vandalisme dont ils sont les victimes, serait courante, sinon systématique. Sibelga ne prendrait même plus la peine d’adresser directement ses factures auxdits clients, préférant laisser s’écouler les délais et recourir à un huissier de justice.

Ainsi me suis-je vu adresser le 16 octobre 2017, soit un an et demi après le remplacement du compteur vandalisé, un courrier de l’étude d’huissiers de Justice Michel Leroy et associés (sise à 1050 Bruxelles), qui valait rappel relatif à une facture que je n’avais jamais reçue, et dont le montant est plus de cinq fois supérieur à celui qui s’est appliqué à ma consommation annuelle d’électricité depuis 2011 au moins. Pourquoi pas dix ? Pourquoi par cent ?

A la manière des « interviews (presque) imaginaires » du Canard, je conçois sans peine le dialogue qui aurait pu se dérouler entre Hujoel et Leroy autour d’un tel deal…

— Mich’, je te filerai une cinquantaine de dossiers le premier mois. Y a pas mal de chômeurs. Bien met’ la pression, hein, ket !

— T’inquiète, Luc, de toute façon, ceux-là, ils ont quand même pas beaucoup de fric et ils connaissent rien à l’Etat de droit, hein… [fou rire commun]

— T’oublies pas de me faire la ristourne pour arnaque groupée…

— C’est comme si c’était fait, fieu ! Dis, t’es toujours payé au SMIC, le socialo ? [rires gras d’andouilles costard-cravatées encartées/initiées]

— Elle est bonne, celle-là. Allez, tschüss, hein…

La racaille de rue n’a rien à envier à la racaille instituée. La première dévalise par le poing, la seconde le tente par le droit, ou plutôt par la conception qu’elle en a… Mépriser l’une implique de cracher à la gueule de l’autre !

Je publie ci-après mon échange épistolaire avec le Mich’, qui pourra peut-être inspirer des personnes dans le même cas…

Catégories : Politique / Société | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

« Si ceux qui ont quelque responsabilité dans la « conduite » des mobilisations qui s’annoncent ne comprennent pas que le mouvement ne doit pas être « le mouvement des cheminots » ou le « mouvement contre les ordonnances SNCF », alors le mouvement échouera – une fois de plus. Que le mouvement doive aussi être cela – mouvement des et pour les cheminots –, la chose est tellement évidente qu’elle devrait aller sans dire. Mais si le mouvement n’est que cela, il est perdu d’avance.

Contre l’offensive générale, le débordement général

C’est que, comme on disait jadis, toutes les conditions objectives sont réunies pour que le mouvement déborde de partout – quand, précisément, tout l’enjeu est de le faire déborder. Rarement si grand nombre de secteurs de la société sont arrivés ensemble à un tel point d’épuisement, d’exaspération même, ni n’ont été maltraités avec une telle brutalité par un gouvernement qui, en effet, a décrété l’« offensive générale » (1). C’est bien simple : ça craque d’absolument partout. Ehpad, hôpitaux, postiers, inspecteurs du travail, retraités, paysans, profs, étudiants, fonctionnaires bientôt, et surtout l’immense iceberg des salariés brutalisés du privé, dont la pointe a été sortie des eaux glacées par le désormais mémorable Cash Investigation spécial Lidl&Free – et le tout, c’est là l’esthétique particulière de l’époque, pendant que les plus riches sont invités à se goinfrer dans des proportions sans précédent sur le dos de tous ceux-là ! […]

La racaille éditorialiste, qui n’a pas désarmé depuis 1995 (8), est déjà sur les dents. Le tir de barrage va être immonde, phénoménal. Auprès de la population, il mettra dans le mille à chaque fois qu’on tentera de tenir la crête « des cheminots », si entièrement légitime soit-elle. Il est assez évident que nous ne réussirons qu’à la condition de faire entrer les non-cheminots dans le conflit des cheminots. C’est-à-dire qu’à la condition de lier les cheminots à tout ce à quoi ils doivent être liés, et de les lier politiquement. En produisant les preuves : ce qui agresse les cheminots et ce qui pousse des agriculteurs au désespoir et ce qui transforme des petits chefs en tortionnaires et ce qui suicide des salariés et ce qui réduit l’université à la misère et ce qui brise le cœur de soignants se voyant mal soigner, est la même chose : le même monde. Or : des agriculteurs sont désespérés, des petits chefs sont dans un devenir tortionnaire, des salariés passent par les fenêtres, de l’eau de pluie coule dans les salles de classe, des soignants ont le cœur brisé, etc. Beaucoup de gens souffrent, terriblement même. Beaucoup trouvent ce monde haïssable et en passe d’être déserté par toute signification humaine. Ils le sentent. […] »

Lire ici l’article dans son intégralité.

Catégories : Politique / Société | Poster un commentaire

« Qu’est-ce que l’histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ? »

Napoléon Bonaparte

“Education is not filling a bucket, but lighting a fire.”

Yates
Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Catégories : Musiques | Poster un commentaire

Kultur und Justiz…

N.B. : les photos du corps des victimes présentées comme palestiniennes n’ont pu être formellement vérifiées. Pour rappel, le nombre de meurtres de Palestiniens dus à l’offensive « Protective Edge » durant l’été 2014 oscille entre 2.125 et 2.310, parmi lesquels entre 296 et 315 enfants. Aucun de ces meurtres ne saurait justifier la lâcheté, la bassesse, le caractère impardonnable, des meurtres antijuifs commis en France, pas plus que ces derniers ne sauraient justifier que les premiers soient tus, que les responsables ne soient reconnus coupables !

Catégories : Catégorie 0 | Poster un commentaire

 

 

Catégories : Catégorie 0 | Poster un commentaire

Wiederholung…

Monsieur,

Vice-président du CRIF, vous vous êtes vu confier par le premier ministre français une mission destinée à examiner les possibilités de censurer les discours réputés haineux et/ou racistes sur Internet.

 

Vous n’avez pu que prendre acte de la déclaration faite le 27 mars par le président du CRIF, votre collègue Kalifat, qui excluait du champ républicain le parti La France Insoumise (LFI). Le 28 mars, malgré les débordements occasionnés par la milice fascisante LDJ lors du rassemblement en mémoire de Madame Mireille Knoll, Kalifat a récidivé en réitérant son « constat […] que tant à l’extrême-gauche qu’à l’extrême-droite, il y a une grande concentration d’antisémites », sans étayer celui-ci de la moindre manière.

Il va de soi que cette déclaration vous oblige ès qualité de vice-président du CRIF. Elle pourrait donc trahir un biais de votre part dans le cadre de la mission qui vous a été confiée.

C’est pourquoi, Monsieur, les questions suivantes s’imposent :

  • Comptez-vous vous mettre en congé de vos fonctions au sein du CRIF pendant la durée de ladite mission ?
  • Partagez-vous la position de Francis Kalifat eu égard à LFI ?
  • Dénoncez-vous les agissements haineux de la LDJ, revendiqués par écrit sur plusieurs réseaux sociaux ?
  • Assimilez-vous toute critique du gouvernement israélien à de l’antisémitisme ?
  • Assimilez-vous tout soutien aux populations résidant dans les « territoires occupés» (résolution 242 de l’ONU) de Cisjordanie ou dans l’enclave militarisée de Gaza à un soutien au terrorisme ?
  • Proposerez-vous de censurer en France l’une et l’autre ?
Catégories : Politique / Société | Poster un commentaire

Catégories : Musiques | Poster un commentaire

„Nie wieder“ ! Aber hast du diese ‘Fachosphère’ gesehen ?…

« Marche blanche : la LDJ sort Mélenchon et escorte Le Pen »

https://www.politis.fr/articles/2018/03/marche-blanche-la-ldj-sort-melenchon-et-escorte-le-pen-38609/

“Initial French Jewish community reactions to the upset that propelled Le Pen into the run-off, appeared confused. Roger Cukierman, head of CRIF, the official Jewish community organization, said he expected Le Pen’s win would serve to reduce Muslim anti-Semitism and anti-Israel behavior because “his achievement is a message to the Muslims to be quiet”.”

Apr 22, 2002

https://www.haaretz.com/1.5194453

 

http://lelab.europe1.fr/Jean-Claude-Nataf-un-des-fondateurs-de-la-LDJ-avec-Valls-on-a-tout-ce-qu-on-veut-15638

« [Jean-Claude Nataf alias] Michaël Carlisle affirme qu’après la mort d’Ilan Halimi, la LDJ a reçu sur son site Internet « vingt à trente demandes d’adhésion chaque jour ». A l’entendre, son mouvement aurait infiltré l’UEJF, le service de protection de la communauté juive (SPCJ) et même le comité exécutif du CRIF ! « Nous y avons deux sous-marins », dit-il. « Je crois qu’ils sont plus bruyants que nombreux », tempère Ariel Goldman, porte-parole du SPCJ, qui qualifie par ailleurs d’« abracadabrantesques » les accusations d’infiltration. »

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2006/04/13/les-muscles-de-la-ligue-de-defense-juive_761377_3208.html

« Dès le mois d’avril suivant, « Amon Cohen », autre pseudo utilisé par Jean-Claude Nataf, déclare au Parisien suite à la mort lors d’un braquage d’un bijoutier membre de la communauté juive à Paris boulevard des Batignolles : « certains [ndlr : dans la communauté] avouent être tentés « de plus en plus pour un vote protestataire en faveur du Front national ». »

http://reflexes.samizdat.net/jean-claude-nataf-et-philippe-peninque-sont-sur-un-bateau-cest-le-radeau-dla-marine/

« Pour les stratèges du CRIF, il est préférable d’avoir des antisémites sionistes que des antisionistes antiracistes : c’est dans ce cadre que se concrétise politiquement une même vision du monde partagée par le CRIF et l’extrême droite. »

https://quartierslibres.wordpress.com/2014/01/14/le-crif-et-lextreme-droite/

Catégories : Catégorie 0 | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.