« Moi ou le chaos », « Obscurantistes (= Macron + Soral) vs. Progressiste (Branco) : la boucle est bouclée !

Au Centrafrique, Branco se serait contenté d’interroger le gardien d’une mine désaffectée.

https://www.arretsurimages.net/chroniques/initiales-ds/juan-branco-crepuscule-uramin-le-monde-et-nous

Un commentaire, Votre Altesse ?!

« Juan Branco s’approprie le travail des autres, ne source pas suffisamment ses « informations » et prétend révéler ce qui est déjà dans le domaine public. »

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/250419/crepuscule-juan-branco-decouvre-la-lune?

https://pastebin.com/h4zq1tKw

Un commentaire, Votre Suffisance ?!

O.P.A. agressive sur un combat… Il n’est dans vos écrits récents, Votre Imposture, pas un mot sur la réalité à la source de la mobilisation des Jaunes, que, malgré votre immersion transitoire, vous n’avez jamais eu à connaître et que, bien née, sans doute jamais vous ne connaîtrez, pas un mot sur leurs souffrances, sur l’injustice qu’ils endurent, sur l’absurdité de leur existence, telle qu’enrégimentée par les forces de la Production rentable, pas un mot vulnérable sur la fragile beauté des visages radieusement mis en lumière par quelqu’Artiste égaré, pas un mot sur la belle Humanité partagée de ces « enfants » !

Votre ego boursouflé, votre rancune de favorisé, votre absolutisme purificateur, votre stratégie occulte au service d’un plan de carrière inassumé peut-être, occupent tout l’espace. Comme l’indiquait un commentateur – promptement censuré ! – sous l’un de vos threads Twitter pompeux et de fautes d’orthographe et de grammaire surchargés (Chercheriez-vous, vous qui en avez le loisir, de leurs règles ostensiblement à vous affranchir ?) : « il n‘est pas mégalomane. Il est la mégalomanie », dépourvu d’humour, de toute autocritique, de toute autodérision a fortiori, et de toute poésie, froid, vindicatif et tellement basique…

La guêpe a un besoin irrépressible de la fausse lumière des plateaux de télé. Il lui importe qu’elle soit vue, exposée, qu’on parle d’elle (toujours en bien !), que « le petit-Paris » bruisse des « révolutions qui naîtront » de son « mauvais digest de Gala et du Comité invisible », que de nouveaux bardes lui tressent des couronnes, que l’on conte aux enfants des gueux son héroïque et chevaleresque croisade, qu’il n’y ait plus qu’elle, « [la meilleure] », partout, tout le temps, « y compris dans la catégorie « radicalité » ». Et qu’importe si, eût-il dans le Magnum Opus été question des structures oligarchiques de leurs pays respectifs, les rédactions étrangères qui se sont empressées d’interviewer « le nouveau Saint-Just » (LOL !) y auraient sans doute réfléchi à deux fois : les légions de béni-oui-oui électroniques, en quête de Guide suprême, de Leader charismatique, sont au garde-à-vous, la mire et l’encens à la main…

Aux branleurs et aux imaginaires qui en naîtront…

Publicités
Catégories : Politique / Société | Étiquettes : | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :